• mardi0602

festival 2018

Dans un spectacle à haute énergie pour des sanglistes et des danseurs, Samuel Mathieu prolonge un projet d'Yves Klein autour du conflit et de la guerre.


Samuel Mathieu s'empare d'un projet du peintre Yves Klein, La Guerre (de la ligne et de la couleur), laissé inachevé en 1954. Le créateur du bleu I.K.B. y esquissait une œuvre multimédia mêlant cinéma, musique et danse, pour raconter comment, depuis la préhistoire, le dessin exerce sa domination sur la couleur pure, et comment celle-ci s'émancipe dans l'art du XXe siècle. Klein y voyait le combat entre des principes métaphysiques qui, dépassant le champ de l'art, traverse l'histoire de l'humanité. Au plus proche du synopsis, Samuel Mathieu intègre la danse, l'art aérien et puissant des sangles, la musique et l'image pour donner à voir la lutte entre figure et énergie brute, maîtrise du trait gestuel et fusion des matières corporelles, espace dynamique ou découpé en à-plat. Un spectacle total et d'une grande physicalité.

En partenariat avec La Grainerie – fabrique des arts du cirque et de l'itinérence.
Crédits

Conception et chorégraphie : Samuel Mathieu – Assistant : Lionel Bègue – Référent sangles : Jonas Leclere – Référent danse : Fabienne Donnio – Danseurs : Fabienne Donnio, Martin Mauriès, Julia Monclas – Sanglistes : Jonas Leclere, Ana Maria Diaz Tirado, Anthony Weiss – Création musicale : Maxime Denuc – Création lumière : William Lambert – Régisseur lumière : Arthur Gueydan, Amaury Kerbouc'.

 

Administration / Production : Suzanne Maugein Coproduction : CIRCa – Pôle National Cirque – Auch Gers Occitanie, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie | En partenariat avec La Grainerie – fabrique des arts du cirque et de l'itinérance et le CIAM – La Fabrique – Université de Toulouse Jean Jaurès | Remerciements aux Archives d'Yves Klein | Compagnie chorégraphique aidée par le ministère de la Culture / Préfet de la Région Occitanie, au titre de l'aide au conventionnement. Elle est également conventionnée par la Région Occitanie, les Villes de Cugnaux et Toulouse. Elle est subventionnée par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne.
Avant le spectacle : conférence du 6 novembre

La Place de la Danse accueille une conférence du neufneuf festival :

Se déséquilibrer, se déporter, se réunir – Regards croisés sur la danse et le cirque contemporains
Par Fabienne Donnio

Studio du CDCN à 19h
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Résumé

C'est à l'aune du dialogue entre danse et cirque et au regard des dynamiques d'opposition, d'élan et d'équilibration qui en découlent que l'on questionnera les traversées entre équilibre et déséquilibre mis en jeu dans le mouvement.
Trois axes de réflexion seront proposés : l'entrée dans la danse, son expansion dans l'apprentissage et son prolongement dans l'œuvre. Danser, apprendre et créer impliquent des trajets, des mises en déséquilibre choisies et des retours à un équilibre animé. Les croisements privilégiés tissés entre danse et cirque contemporains peuvent être source d'instabilité féconde, appel des corps à la pensée mobile, en migration et en mutation, invitation renouvelée au voyage artistique. 

plus d'informations

© Pierre Ricci
mardi 06 Février
21h

La Grainerie

61 Rue Saint-Jean
31130 Balma

Métro ligne A – station Balma Gramont (terminus)

Situer le lieu

Tarifs

Plein : 17 €
Réduit : 14 €

Abonnements : voir Infos pratiques / page Tarifs

Durée 1h

Réserver vos places