• mardi0502
  • mercredi0602

L'Ouest d'Olivia Grandville est celui des Amérindiens et de leurs danses propulsées par les tambours, qui appellent à vivre et à résister.

À l'origine, il y a un geste qui est aussi un son : la frappe du tambour scandant les cérémonies amérindiennes de pow-wow, telle l'énergie vitale frappant les parois d'un coeur vivant. C'est cette pulsation qui s'est emparée d'Olivia Grandville quand elle a réalisé le rêve, né dans l'enfance, de partir à la rencontre des nations autochtones des Amériques. Au Canada, aux États-Unis, elle a observé comment chants, musiques et danses animent la vie sociale et religieuse, alimentent les luttes aussi, comme le montrait encore il y a peu le rassemblement de Standing Rock. Sur les musiques d'Alexis Degrenier, de Will Guthrie et de Moondog, les cinq danseuses d'À l'Ouest exaltent les forces de vie et de résistance en rendant hommage à cette culture – danse du soleil, fancy, jingle, chicken et grass dance – pour « partager l'expérience de cette pulsation d'un coeur révolutionnaire et spirituel qui continue à battre à contretemps de l'Occident ».

Spectacle coproduit par La Place de la Danse et accueilli en résidence en août 2017.
En coréalisation avec le théâtre Garonne
biographie

De formation classique, Olivia Grandville démissionne de l'Opéra de Paris pour intégrer la compagnie Bagouet en 1988. Depuis une vingtaine d'année, elle développe ses propres projets, articulés pour beaucoup autour de la question du langage et du phrasé, qu'il soit musical, verbal ou chorégraphique. En 2010, elle crée Une semaine d'art en Avignon avec Léone Nogarède et Catherine Legrand, dans le cadre des Sujets à Vif puis Le Cabaret discrépant. Durant la saison 2013-2014, elle crée plusieurs formes solo, puis renoue avec de plus grandes formes : Foules est créée en 2015 et préfigure la pièce suivante, Combat de Carnaval et Carême. En 2018, elle a créé 92 bpm (Chiens et loups) pour la formation Extensions.

Crédits

Cette pièce est dédiée à Marguerite Wylde (1950- 2017) – Chorégraphie textes, entretiens et images : Olivia Grandville – Remerciements pour leur coopération et leurs témoignages : Carl Seguin, Réjean Boutet, Malik Kistabish, Marguerite Wylde, Israël Wylde-McDougall, Katia Rock et Marie Léger – Musiques : Alexis Degrenier, Will Guthrie, Moondog – Interprètes : Lucie Collardeau, Clémence Galliard, Tatiana Julien, Marie Orts et Olivia Grandville – Percussions et boîte à bourdon : Alexis Degrenier ou Will Guthrie – Réalisation et régie son : Jonathan Kingsley Seilman ou Lucas Pizzini – Lumières : Yves Godin – Conception scénique : Yves Godin, Olivia Grandville – Costumes : Éric Martin Regard extérieur : Magali Caillet

 

Production : La Spirale de Caroline | Coproductions : Le lieu unique – scène nationale de Nantes, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, la Ménagerie de Verre (Paris), le Centre Chorégraphique National de Nantes, Charleroi danse, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Centre National de Danse Contemporaine d'Angers | Avec l'aide à la création et à la captation de l'ADAMI | Avec les soutiens de la Ville de Nantes, du Département de Loire-Atlantique, de l'Institut Français et de l'Ambassade de France à Ottawa – Canada | La Spirale de Caroline est soutenue par le ministère de la Culture – Direction Régionale des Affaires Culturelles (Pays de la Loire).
mardi 05 Février
20h
mercredi 06 Février
20h30

Théâtre Garonne

1, avenue du Château d'eau
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République

Situer le lieu

Tarifs

plein : 25 € / réduit : 16 €
Partenaires : 20 €

Abonnez-vous !

Durée 1 heure

Réserver vos places