• mercredi2301

Dans un double solo percutant et ultra sensible, Oona Doherty révèle l'étendue de son talent d'interprète et une danse documentaire à la Ken Loach.

Oona Doherty est allée chercher dans la chair de Belfast de quoi composer Hope Hunt. Au pays natal, l'Irlandaise a observé les jeunes des quartiers défavorisés, les mineurs en centre de détention, tous ceux, hommes et femmes, qui tentent de dissimuler peur et désespoir de vivre derrière l'invective, le verbe pauvre et les gestes codés. Avec la plasticité d'un transformiste, mixant mots et mouvements, réalisme du jeu et lyrisme de la danse, Oona Doherty lâche sur scène l'humanité des rues de Belfast, avec sa violence et sa vulnérabilité, ses éruptions de colère et ses nappes d'ennui. Dans The Ascension into Lazarus, elle passe du sombre au blanc sur une bande-son où bagarrent les chants sacrés d'Allegri et l'argot d'un documentaire sur Belfast Est. Corps agressif parce qu'agressé et corps d'abandon, d'extase, se contaminent l'un l'autre, dans un désir de rédemption sans cesse refusée.

Crédits

Chorégraphie, interprétation : Oona Doherty – Musique : Oona Doherty, Strength N.I.A, Chris Mc Corry – Images, conducteur, DJ post show : Luca Truffarelli – Régie lumière : Sarah Gordon – Production : Gabrielle Veyssière

Production : Stephen Coulter | Soutiens : Dance Resource Base, Art Council of Northern Ireland, The MAC Theatre – Belfast, Cathedral Quarter Arts Festival, Bristish Council, Prime Cuts Production | OEuvre choisie pour une tournée européenne par Aerowaves en 2017.
biographie

Oona Doherty est une artiste d'Irlande du Nord.  Elle a travaillé avec des compagnies telles que United Fall : Emma Martin (Espagne), TRASH (Pays-Bas) et Abattoir Ferme (Belgique). Elle présente ses propres chorégraphies en tournée depuis 2014, tout en étant depuis 2016 artiste du Metropolitan Art Center de Belfast. Engagée dans la transmission, son travail, fortement inspiré de l'univers cinématographique, joue avec la barrière entre le public et la scène. Son œuvre relève d'un théâtre physique et porte un regard aigu sur la société.

mercredi 23 Janvier
20h

Studio du CDCN

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Tarifs

plein : 16 € / réduit : 12 €
Partenaires et Toulouse Culture : 14 €

Abonnez-vous !

Durée 40 minutes

Réserver vos places