1/2 – Être chorégraphe depuis le XXe siècle : femme ou homme, des positionnements différents ?

Il est couramment admis que depuis les débuts de la modernité en danse, à la fin du XIXe siècle, les femmes ont été très présentes – voire dominantes – dans la création chorégraphique. On peut dire que la question des rapports sociaux de sexe et du genre se pose différemment pour la danse et pour les autres domaines artistiques ; mais de quelles manières se pose-t-elle ? Nous tenterons d'apporter des éléments de réponse, en portant à la fois un regard historique sur cette histoire récente et en analysant le contexte actuel.

Dans le cadre du cycle de conférences de La Place de la Danse et de l'isdaT spectacle vivant.

 

Hélène Marquié est professeure en Études de genre / Arts à l'université de Paris 8. Également chorégraphe et danseuse contemporaine, ses travaux de recherche portent sur la danse et les arts vivants articulés aux questions de genre. Elle a publié en 2016 Non, la danse n'est pas un truc de filles ! Essai sur le genre en danse, aux éditions de l'Attribut.

mardi 02 Octobre
19h

Espace Roguet

9 rue de Gascogne
31300 Toulouse

Situer le lieu

Tarifs

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Durée 1h30