• samedi3003

Dans cet engagement total de soi qu'est, pour Sylvain Huc, la mise en scène du corps, il fallait ce solo pour relancer le désir.


Interprète de toutes les pièces de groupe qu'il a jusqu'ici chorégraphiées, Sylvain Huc n'avait encore jamais composé de solo pour lui-même. Au moment où, le succès aidant, se pose la question de tout remettre en question, il sent que le temps est venu, comme il le dit, de « partir de soi », dans un mouvement double et contradictoire de retour à l'origine et d'arrachement à l'ancien, d'identification et de renouvellement profond. En adoptant la règle et le jeu comme outils de travail du corps, le chorégraphe-interprète s'interroge sur la Loi et les lois, personnelles et collectives, qui, dans leur ambivalence, imposent de dominer la pulsion mais tout autant, par leur existence même, incitent à transgresser leur ordre. Sur ce territoire du corps où se croisent le propre et le sale, le barbare et le civilisé, le sujet se fonde, se tient, là où asservissement et désobéissance se confrontent.

Spectacle coproduit par La Place de la Danse et accueilli en résidence en 2018.
LEX est soutenu dans le cadre d'une résidence croisée menée en partenariat entre ICI—CCN Montpellier - Occitanie, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie et La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie.
En coréalisation avec le ThéâtredelaCité
Crédits

Conception, chorégraphie et interprétation : Sylvain Huc – Assistant, photographe et vidéaste : Loran Chourrau – Dramaturgie : Thomas Pondevie – Regard extérieur : Jan Martens et Mathilde Olivares – Création lumières : Pascale Bongiovanni – Musique et régie son : Fabrice Planquette – Création costumes : Rachel Garcia

Coproductions (en cours) : Le Gymnase – CDCN Roubaix, 2 Angles – Relais culturel régional de Flers LEX est soutenu dans le cadre d'une résidence croisée menée en partenariat avec ICI — centre chorégraphique national Montpellier - Occitanie / Pyrénées-Méditerranée – Direction Christian Rizzo, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie et La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie | Sylvain Huc / Cie Divergences a bénéficié du soutien de O espaço do tempo (Portugal), de Circuit-Est – centre chorégraphique (Québec) et de La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne | Avec le soutien du ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie
biographie

Après des études d'histoires et un parcours de danseur interprète, Sylvain Huc mène désormais ses projets au sein de la compagnie Divergences depuis 2010. Il y crée successivement Le Petit Chaperon rouge puis Rotkäppchen, sa déclinaison adulte, deux volets d'un diptyque autour du conte ancestral. L'occasion pour lui d'affûter ses canines de jeune chorégraphe pour interroger le corps dans tous ses possibles. S'intéressant avant tout au moment de la représentation comme un rituel sur scène, il y jette les corps qu'il fait danser savamment et sauvagement. Après s'être intéressé aux notions d'échec et de ratage avec Kaputt en 2015, il a créé en 2016 Boys don't cry, une pièce autour de l'identité masculine présentée aux Hivernales d'Avignon 2016. Après Gameboy (pièce pour amateurs masculins) et le quintet – présentés tous deux au festival Montpellier Danse 2018 – Sylvain Huc explore le champ du solo dans Lex.

samedi 30 Mars
20h

ThéâtredelaCité

1 rue Pierre Baudis
31000 Toulouse

Métro A et B – Jean Jaurès
 

Situer le lieu

Tarifs

plein : 30 € / réduit : 16 €
Partenaires et Toulouse Culture : 20 €

Abonnez-vous !

Durée 55 minutes

Réserver vos places