• samedi2601

Adepte d'un hip-hop métissé de danse contemporaine et africaine, Amala Dianor décompose et recompose d'un même geste les fils des identités complexes.


Si les félins pouvaient danser, ils le feraient comme Amala Dianor, avec cette légèreté toute en souplesse nerveuse qui est sa manière de bouger. Une manière qui paraît naturelle, mais ne l'est peut-être pas tant que ça pour un danseur qui s'est soumis à l'apprentissage du hip-hop comme du contemporain, des techniques africaine et classique. De son humilité, de son ouverture d'esprit et de corps, le danseur, devenu chorégraphe, récolte les fruits avec le solo Man Rec dans lequel il effectue un retour arrière sur le métissage culturel et artistique qui l'a construit. Trait d'union rapproche la danseuse Sarah Cerneaux et le calligraphe Julien Breton dans un dialogue fait d'énergie et d'élan vers l'autre. Chez Amala Dianor la danse est terrain d'entente, espace où s'épaulent les contraires, et chemin de vie.

Crédits

• Man Rec
Chorégraphie et interprétation : Amala Dianor – Assistante à la chorégraphie : Rindra Rasoaveloson – Musiques : LEON / François Przybylski – Lumières : Augustin Sauldubois

• Trait d'union
Chorégraphie : Amala Dianor – Interprétation : Sarah Cerneaux Calligraphie : Julien Breton aka Kaalam – Lumières : Guillaume Février – Musique : Awir Léon – Régie générale : Nicolas Tallec

Man Rec | Production : Kaplan/Compagnie Amala Dianor | Une coproduction du CNDC Angers avec le soutien de la DRAC Pays de la Loire. Trait d'union | Production : Kaplan/Compagnie Amala Dianor | Coproductions : CDCN Pôle Sud de Strasbourg, Scènes de pays dans les Mauges, théâtre de Suresnes Jean Vilar | Soutien : Département du Maine-et-Loire, la Région Pays de la Loire, le Centre de la danse GPS&O Pierre-Doussaint, SPEDIDAM.

 

 

biographie

Danseur hip hop, Amala Dianor suit en 2000 une formation au CNDC dʼAngers. Il travaille par la suite comme interprète pour des chorégraphes aux univers très différents (hip-hop, néo-classique et contemporain), tels que Régis Obadia, Abou Lagraa, Farid Berki, Françoise et Dominique Dupuy, Roland Petit, Georges Momboye, et Emanuel Gat entre autres ; il obtient rapidement une reconnaissance indéniable dans le monde de la danse. Au cours de ces années, Amala construit son écriture : il passe dʼune technique à une autre avec virtuosité, mais cʼest la rencontre de ces mondes qui lʼattire. En 2012 il crée sa propre compagnie, la compagnie Amala Dianor au sein de laquelle il développe son travail de chorégraphe. En 2014, il crée et interprète son premier solo, Man Rec, présenté au festival dʼAvignon.

samedi 26 Janvier
18h

Centre culturel Henri Desbals

128 rue Henri Desbals
31300 Toulouse

Métro A – Bagatelle

Situer le lieu

Tarifs

plein : 16 € / réduit : 12 €
Partenaires et Toulouse Culture : 14 €

Abonnez-vous !

Durée 1 heure

Réserver vos places