• jeudi2103
  • samedi2303

En prise avec un piano mécanique, Pierre Rigal s'invente un nouveau rôle qui lui va comme un gant : un pianiste absent jouant la musique d'un compositeur absent.
«Cette absence devient le support imaginaire et subjectif d'un récit consacré à la musique et à sa manière de remplir intégralement la vie des hommes.» Pierre Rigal


"Un pianiste en queue de pie, sûr de sa gloire, vient saluer le public, s'approche de son instrument qu'il flatte de la main, puis règle la hauteur de son tabouret. Chacun ses tocs, mais il y a un truc : le piano (un Yamaha Disklavier) démarre tout seul une suite de Bach. Ainsi se déroulait lundi, Suites absentes, création de Piano aux Jacobins, instaurant un lien invisible entre le pianiste François Dumont (aux Jacobins, donc) et le danseur Pierre Rigal (à Saint-Pierre des Cuisines). Face à ce piano autonome et capricieux, le chorégraphe toulousain jusqu'alors rompu aux bandes son rock ou électro, s'improvise en Jean-Sébastien Bach, puisant dans les anecdotes de sa vie une histoire dont la gestuelle sans expression rappelle Buster Keaton, l'équilibriste impassible du cinéma muet."
La Dépêche du midi, 29/09/17

Présenté avec le théâtre Garonne dans le cadre du festival In Extremis.
Crédits

Conception et interprétation Pierre Rigal
Collaboratrice artistique Mélanie Chartreux
Régie plateau Sylvie Marcucci
Régie vidéo et lumières Frédéric Stoll
Accessoire scénique Noiraude
Remerciements Nicolas et Carine Mozin de la Ferme de l'Escalière
Mise en production Sophie Schneider assistée de Nathalie Vautrin
Création le 25 septembre 2017 à Toulouse dans le cadre du festival international Piano aux Jacobins

Musique Jean-Sébastien Bach jouée à distance par François Dumont pour un piano Yamaha Disklavier.
Musique : BACH • Capriccio sopra la lontananza del suo fratello dilettissimo, BWV 992 BACH • Suite anglaise n°3 en sol mineur, BWV 808 BACH / LISZT • Prélude et fugue en la mineur, BWV543 BACH • Prélude et fugue en mi bémol mineur, BWV853 BACH / BUSONI • Chacone en ré mineur, BWV 1004 
Bibliographie « Bach, une vie » de Davitt Moroney, Actes Sud

Production compagnie dernière minute
Coproduction Festival international Piano aux Jacobins de Toulouse
La compagnie dernière minute reçoit le soutien de la Direction des Affaires Culturelles Occitanie au titre des Compagnies et Ensembles artistiques à Rayonnement National et International, et est également subventionnée au titre de l'aide au conventionnement par la Région Occitanie et par la Ville de Toulouse.
La compagnie dernière minute reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l'ensemble de ses projets.
jeudi 21 Mars
20h30
vendredi 22 Mars
20h
samedi 23 Mars
20h

Théâtre Garonne

1, avenue du Château d'eau
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République

Situer le lieu

Tarifs

Tarif plein : 14 €

Tarif réduit : 10 €