• mardi2901

Lisbeth Gruwez réunit dix femmes reconnectées à elles-mêmes et aux autres dans une méditation collective.


On n'attendait pas vraiment Lisbeth Gruwez en cet endroit. Après un solo survolté reposant sur la gestuelle des dictateurs, une pièce sur le rire outrancier et la grimace contemporaine, et une autre sur le conflit et l'angoisse, la chorégraphe flamande fait volte-face et se tourne vers la méditation, le calme intérieur, l'abandon au pur présent. Parce qu'il serait temps, dit-elle, de réunir ce qui a été séparé, dans et entre les êtres. Pour traverser cette nouvelle expérience, elle réunit dix femmes qu'elle plonge dans le flux d'un mouvement permanent et d'une respiration commune. Baignées par les ambiances sonores et planantes de Maarten Van Cauwenberghe qui s'est inspiré de l'ambient music des années 1970, les interprètes cherchent à rejoindre cet état proche de celui du bébé dans le ventre de sa mère, ce lieu où les dichotomies corps et esprit, ordre et chaos, mouvement et immobilité, s'abolissent.

Une navette sera mise en place sur réservation. Départ de La Place de la Danse à 19h30, retour 30 minutes après la fin du spectacle – Tarif : 3 € A/R
Spectacle coproduit par La Place de la Danse.
En coréalisation avec L'Escale – Tournefeuille.
biographie

Après une formation classique à Anvers puis contemporaine à PARTS, Bruxelles, Lisbeth Gruwez intègre Ultima Vez, la compagnie de Wim Vandekeybus. En 1999, on la retrouve chez Jan Fabre où elle travaille plusieurs années, mais aussi chez Jan Lauwers ou encore dans Foi de Sidi Larbi Cherkaoui. Avec Maarten Van Cauwenberghe, elle fonde Voetvolk en 2006. L'année suivante, ils créent leur premier spectacle Forever Overhead. Suivent de nombreux projets : elle danse avec Melanie Lane dans i!2, une création de Arco Renz, tourne dans Lost Persons Area (2010), un film de Caroline Strubbe, crée son premier groupe de performance HeroNeroZero entre autre, avant d'initier en  2011, It's going to get worse and worse and worse, my friend.

Crédits

Concept, chorégraphie : Lisbeth Gruwez – Musique, création sonore : Maarten Van Cauwenberghe, Elko Blijweert, Bjorn Eriksson – Performance : Ariadna Gironès Mata, Charlotte Petersen, Cherish Menzo, Daniela Escarleth Romo Pozo, Francesca Chiodi Latini, Jennifer Dubreuil Houthemann, Natalia Pieczuro, Sarah Klenes, Sophia Mage, Chen-Wei Lee – Dramaturgie : Bart Meuleman – Répétiteur : Lucius Romeo-Fromm – Lumière : Harry Cole Scénographie : Marie Szersnovicz – Costumes : Alexandra Sebbag – Directeur technique : Thomas Glorieux

Production : Voetvolk vzw | Coproductions : Théâtre Royal Flamand, Festival de Marseille, Théâtre Le Merlan, Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, TANDEM Arras-Douai, Theater Freiburg, Le Fonds de la dotation du Quartz, La Rose des Vents, Theater Im Pumpenhaus, Julidans, Kunstfest Weimar, CCN Nantes, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, Tanz im August, HAU Hebbel am Ufer – Berlin, Vooruit / Campo, Charleroi danse et Key Performance | Résidences : Troubleyn – Jan Fabre, Charleroi danse, BUDA et Théâtre Royal Flamand | Avec le soutien de NONA, la Communauté flamande, la Commission de la Communauté flamande et le Tax Shelter de l'État belge | Voetvolk est une compagnie en résidence à Troubleyn – Jan Fabre et au musée royal des beaux-arts d'Anvers. Elle est artiste associée au Quartz – Scène nationale de Brest.
attention !!! Impossible d'afficher la vidéo https://tinyurl.com/ycowyn7w
mardi 29 Janvier
20h30

L'Escale

Place Roger Panouse
31170 Tournefeuille

Métro A – Arènes
puis Bus 65 – Église Tournefeuille

Situer le lieu

Tarifs

plein : 15 € / réduit : 10 €

Abonnez-vous !

Durée 1h10

Réserver vos places