• mercredi2711
  • jeudi2811

Dans Romances inciertos Nino Laisné et François Chaignaud font de la scène le lieu de célébration d'un rapprochement des genres.

François Chaignaud ne se travestit jamais que pour franchir des frontières. Avec Nino Laisné, plasticien et musicien membre de la Casa Velázquez à Madrid, il passe en Espagne pour composer un solo en forme d'« oratorio-ballet » dont il incarne, par le chant, la danse et de fabuleux costumes, les trois personnages. Tirés de répertoires espagnols populaires ou savants, sacrés comme profanes, la demoiselle partie à la guerre sous un habit de soldat, l'archange Saint-Michel paré en déesse orientale pour la Semaine sainte et la gitane la Tarara qui cache son secret sous une robe à volants sont les personnages flamboyants, mélancoliques et tourmentés d'une scène aussi baroque que contemporaine, glissant d'un siècle à l'autre et d'un genre à l'autre, que celui-ci soit musical, chorégraphique ou sexué. Servi par l'engagement vocal et corporel étourdissant de François Chaignaud, Romances inciertos est une œuvre d'art total, nourrie d'érudition, vibrante d'émotion, renversante de beauté.

Une coréalisation théâtre Garonne / ThéâtredelaCité / La Place de la Danse.
Crédits

Conception, mise en scène et direction musicale : Nino Laisné
Conception et chorégraphie : François Chaignaud
Danse et chant : François Chaignaud
Bandonéon : Jean-Baptiste Henry
Violes de gambe : François Joubert-Caillet
Théorbe et guitare baroque : Daniel Zapico
Percussions historiques et traditionnelles : Pere Olivé
Création lumière et régie générale : Anthony Merlaud
Régisseur son : Charles-Alexandre Englebert
Habilleuse en tournée : Cara Ben Assayag
Création costumes : Carmen Anaya, Kevin Auger, Séverine Besson, María Ángel Buesa Pueyo, Caroline Dumoutiers, Pedro García, Carmen Granell, Manuel Guzmán, Isabel López, María Martinez, Tania Morillo Fernández, Helena Petit, Elena Santiago.
Décor : chef peintre : Marie Maresca – peintre : Fanny Gaudreau – retouches images : Remy Moulin, Marie B. Schneider – construction : Christophe Charamond, Emanuel Coelho

Production : Vlovajob Pru & Chambre 415 | Vlovajob Pru est subventionnée par le ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) | Vlovajob Pru reçoit l'aide de l'Institut français pour certains de ses projets à l'étranger. François Chaignaud est artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy. Nino Laisné est membre de l'Académie de France à Madrid – Casa de Velázquez | Coproduction : Bonlieu Scène nationale Annecy et La Bâtie – Festival de Genève dans le cadre du soutien FEDER du programme INTERREG France-Suisse 2014-2020, Chaillot – Théâtre national de la Danse, deSingel – Anvers, la Maison de la musique de Nanterre, Arsenal / Cité musicale-Metz | Ce projet a reçu le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Spedidam, PACT Zollverein Essen, TANDEM Scène nationale, l'Ayuntamiento de Anguiano – La Rioja, les Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes et l'Ayuntamiento de Huesca – Aragon (résidence Park in Progress 12), et a bénéficié d'un accueil studio aux Teatros del canal à Madrid, au Centre national de la danse, à la Ménagerie de Verre à Paris (Studiolab) et à El Garaje à Cadíz.
mercredi 27 Novembre
19h30
jeudi 28 Novembre
19h30

ThéâtredelaCité

1 rue Pierre Baudis
31000 Toulouse

Métro A et B – Jean Jaurès
 

Situer le lieu

Tarifs

Tarifs : plein : 30 € / réduit : 16 €
Partenaires et Toulouse Culture : 20 €

Durée 1h10

Réserver vos places