Alain Buffard a-t-il été, comme le suggère Agnès Izrine, « le chorégraphe français le plus politique de sa génération » ? Protagoniste à part entière du courant dit « performatif », il participe au cours des années 1990 à la remise en question des frontières définitionnelles de la danse en même temps qu'il fait du corps et de ses représentations l'enjeu et le lieu du politique. Après avoir fait retour sur le parcours d'Alain Buffard entre danse et art contemporain, nous proposerons quelques pistes d'analyse sur Les Inconsolés, pièce créée en 2005 et qui, de l'aveu de son auteur, serait, de toutes ses œuvres, la plus personnelle.

Anne Pellus est Maîtresse de Conférences en Arts du Spectacle à l'Université de Toulouse Jean Jaurès. Son travail de recherche s'intéresse aux dispositifs hybrides expérimentés ces dernières années dans la danse contemporaine française et à leur possible portée politique. Elle est l'auteure de plusieurs articles consacrés au travail des chorégraphes Jérôme Bel, Alain Buffard, Héla Fattoumi, Éric Lamoureux, Maguy Marin, Hooman Sharifi et Patricia Ferrara.
Conférence organisée avec l'isdaT département spectacle vivant, le Centre Chorégraphique James Carlès et accueillie par le musée des  Abattoirs dans le cadre des Jeudis des Abattoirs.
jeudi 14 Décembre
19h

Les Abattoirs

76 Allées Charles de Fitte
31300 Toulouse

Situer le lieu

Tarifs

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Salle de Conférence – 200 places.

Durée 1h30