Danse et handicap : un potentiel thérapeutique sous-estimé

Danser pour redonner du mouvement, améliorer l'humeur, créer du lien social. Pour les personnes en situation de handicap neurologique, le plaisir de danser s'accompagne de l'amélioration de leur santé physique et mentale. Les bienfaits de la danse sont ressentis par tou·te·s et désormais démontrés par la recherche scientifique. Et si la danse était un nouveau champ de pratique de la thérapie de demain ?

Claire Cherrière est docteure en neurosciences, enseignante en danse adaptée et inclusive ainsi que kinésithérapeute (centres de santé ASEI & INSERM). Depuis 2015, elle développe des interventions en danse dans les centres de rééducation du CHU Sainte-Justine à Montréal et de l'ASEI à Toulouse, et réalise des recherches pour valoriser les bienfaits thérapeutiques de cette pratique. Elle enseigne également à l'Université de Toulouse.

Dans le cadre de Ville et Handicap 2020

À Toulouse, ce projet est porté par La Place de la Danse, en partenariat avec la Direction de l'animation socioculturelle Toulouse rive droite, le Musée des Augustins et l'ASEI / Centre Philiae

À voir dans la saison

• Projection Vidéodanse L'Âge d'or  / Mercredi 25 novembre à 19h

L'Âge d'or d'Éric Minh Cuong Castaing

 


Ressources

Les travaux de Claire Cherrière

lundi 23 Novembre annulé
18h

Centre culturel La Brique Rouge

9 rue de Draguignan
31100 Toulouse

Situer le lieu

Tarifs

En raison du contexte sanitaire, les conférences qui ont lieu à l'isdaT et à la Brique Rouge ne sont accessibles qu'aux étudiant·e·s de l'isdaT, aux danseur·euse·s de la formation Extensions ainsi qu'aux élèves de l'option Danse du lycée Saint-Sernin.

Durée 1h30