• samedi0502

Que pensent, que ressentent les hommes dans une époque qui met en question leur place et leur rôle ? Avec 7 danseurs, Olivia Grandville déplie le nuancier d'une masculinité contemporaine.

Avec son titre ironique, annonciateur d'une catastrophe (à déplorer ? à désirer ?), Débandade invite 7 jeunes danseurs à s'interroger sur la manière dont ils vivent le fait d'être un homme, aujourd'hui, dans le contexte d'un retour salutaire mais offensif du féminisme. Pour éviter clichés et réponses simplistes, Olivia Grandville s'appuie sur leurs témoignages, leurs expériences vécues, leurs réflexions incarnées. En orchestrant prises de paroles, danse, musique et images dans un remue-méninge qui tient de « la comédie musicale, du micro-trottoir, du stand-up et du rituel d'exorcisme », la chorégraphe pointe avec humour et lucidité les complexités d'une question qui met du trouble dans les genres, mais aussi, plus largement, secoue l'humanité en remettant en cause une structure immémoriale, celle de la domination de l'Homme (encore lui !) sur la nature.

Une coréalisation La Place de la Danse / l'Escale – Tournefeuille
Une coproduction La Place de la Danse

 

Crédits

Conception et chorégraphie : Olivia Grandville • Interprètes : Habib Ben Tanfous, Jordan Deschamps, Enrique Martin Gìl, Ludovico Paladini, Matthieu Patarozzi, Matthieu Sinault et Eric Windmi Nebie • Création sonore : Jonathan Kingsley Seilman • Création lumière : Yves Godin • Régie lumière : Titouan Geoffroy • Scénographie : James Brandily • Regards extérieurs : César Vayssié, Aurélien Declozeaux • Photo © César Vayssié

Production : La Spirale de Caroline
Coproductions : Le lieu unique (Nantes), Chorège - CDCN (Falaise), Les Subs (Lyon), le CCN de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK, dans le cadre du dispositif Accueil-Studio ; Charleroi danse, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles ; La Place de la Danse, CDCN Toulouse Occitanie ; Les Quinconces et L'Espal, scène nationale du Mans ; le TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers ; Le Centre national de danse contemporaine (Angers) ; le Centre Chorégraphique National de Nantes ; le CCN2 Grenoble.
Avec le soutien du CCN de Caen en Normandie – direction Alban Richard, du Sept-cent-quatre-vingt-trois, Nantes.
Olivia Grandville est artiste associée au Lieu unique, centre de culture contemporaine de Nantes. La Spirale de Caroline est soutenue au fonctionnement par le ministère de la Culture – DRAC des Pays de la Loire, la Ville de Nantes et le Département de Loire-Atlantique.
samedi 05 Février
20h30

L'Escale - Tournefeuille

Place Roger Panouse
31170 Tournefeuille

Bus L3 – Arrêt Les Chênes

Situer le lieu

Tarifs

plein 15 € / réduit 10 € / formules 3 et 5 spectacles

Durée 1h environ

Réserver vos places