Décrire un spectacle chorégraphique, c'est à la fois décrypter l'image, la chorégraphie, l'interpréter, la traduire en mots. Faire en sorte que la description des mouvements active des images mentales et des perceptions kinesthésiques. Cette pratique descriptive induit la mise en place de grilles d'observation spécifiques, un acte dés-organisant, déplaçant notre regard vers celui qui ne voit pas. En audiodescription de spectacle chorégraphique, l'oralité interfère dans l'écriture descriptive. L'effet performatif du langage sera également abordé.

Artiste chorégraphique et audiodescriptrice de spectacle depuis 2012, Valérie Castan propose d'aborder la description en tant que méthodologie d'accessibilité pour les déficients visuels proposant des modalités d'observation et un champs d'expérimentations d'écritures chorégraphiques oralisées. L'année dernière, Valérie Castan a audiodécrit May B de Maguy Marin pour La Place de la Danse ; cette saison, elle proposera une audiodescription des spectacles une maison de Christian Rizzo pendant les festival ICI&LÀ, et At the still point of the turning world de Renaud Herbin dans le cadre de In extremis. Le public pourra également faire l'expérience de son installation sonore Talking Dance à l'isdaT.

À percevoir dans la saison :

Talking Dance de Valérie Castan, courtes pièces chorégraphiques sonores, date à préciser (mars)

Une maison de Christian Rizzo, séance en audiodescription le 6 février

At the still point of the turning world de Renaud Herbin, séance en audiodescription le 2 avril

lundi 13 Janvier
19h

Studio du CDCN

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Tarifs

Ouverte à tout·e·s dans la limite des places disponibles.

Durée 1h30

À lire...