La relation de la danse au sens, n'est pas toujours évidente.
Narration, abstraction ? Qu'est qu'on danse ? Qui est-ce qu'on danse ? Pour qui ? Pourquoi ?
Afin de poser cette question du sens (signification, direction, intention), nous proposons ici de retourner aux sources de votre désir primordial de danser.

Pour se faire, nous invitons chacun·e à s'interroger sur son premier souvenir de désir de danse, puis de le documenter à l'aide de supports variés (images fixes ou en mouvement, textes, sons, gestes). Il s'agira ensuite de les incarner, soit par le biais du reenactment (reconstitution d'une scène à l'identique) soit à la manière de Hijikata et de ses butô-fu (construire une sorte de partition chorégraphique à partir de documents), puis de les composer, les mettre en scène, en invitant les participant·e·s à visiter et donner corps aux fantasmes chorégraphiques primitifs des un·e·s et des autres.

 

Venue à la danse sur le tard après des études de psychologie à Madrid et après avoir été interprète, notamment au CCNRB de Catherine Diverrès et chez François Verret, Marta Izquierdo Muñoz signe ses premiers projets personnels à partir de 2007 avec sa compagnie, [lodudo] producción. Il s'agit alors de formes resserrées (du solo accompagné au trio), voyageuses (France, Espagne, Allemagne, Autriche, Japon, Maroc) et qui prennent le temps nécessaire aux rencontres.
Ses deux derniers projets artistiques ont en commun un objet rudimentaire et archaïque, le bâton : Practice Makes Perfect (2017) autour des danses traditionnelles catalanes et provençales et IMAGO-GO (2018), sur la figure de la majorette et les pratiques de loisirs en communauté. IMAGO- GO constitue également le premier volet d'un diptyque autour de communautés féminines a la fois marginales et populaires dont GUÉRILLÈRES (création 2021) sera le second volet. Elle est actuellement artiste complice de La Place de la Danse – CDCN Toulouse/Occitanie et artiste associée au centre de création L'animal à l'esquena (Gérone, Espagne).
Photo : Danseur, Marta Izquierdo Muñoz ©Dominique Libert, 2016
du 7 au 18 décembre 2020

Studio du CDCN

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Infos pratiques

> Niveau avancé et professionnel

> Horaires de 10h30 à 17h30

> Tarifs
180 € pour les stages d'une semaine
300 € pour les stages de deux semaines
> Inscriptions
Un mois avant le début du stage :
Envoyer un C.V et une lettre de motivation c.ban@laplacedeladanse.com

Des prises en charge sont possibles pour les demandeur·euse·s d'emploi et les intermittent·e·s.