Le training du matin sera une combinaison d'un travail sur la respiration, les différents rythmes en danse, les différentes vitesses et une recherche sur le corps augmenté chez l'interprète.

Dans l'après-midi et en écho avec sa prochaine création, ROLL (2024), Marta Izquierdo proposera à chaque danseur·euse de travailler autour d'un document audiovisuel reflétant le corps en mouvement (ex : sport, cinéma, majorettes, cascadeur·euse, jonglage, etc.). Le·la danseur·euse devra apprendre et traduire ces images dans son corps comme s'il s'agissait d'une partition de danse, focalisant sur certains mouvements, constituant ainsi la matière principale du travail corporel.

Ensuite, sur la forme d'un laboratoire d'expérimentation chorégraphique, nous chercherons ensemble les déplacements possibles à partir de ces matières corporelles. Nous nous concentrerons sur l'écoute musicale, le silence, le dialogue interne du·de la danseur·euse, le décalage espace-temps, le fait de réunir plusieurs idées initialement déconnectées, la recherche autour des états modifiés. Nous alternerons des séquences de groupes avec des recherches individuelles.

Venue à la danse sur le tard après des études de psychologie à Madrid et après avoir été interprète,
notamment au CCNRB de Catherine Diverrès et chez François Verret, Marta Izquierdo Muñoz signe ses premiers projets personnels à partir de 2007 avec sa compagnie, [lodudo] producción. Il s'agit alors des formes resserrées (du solo accompagné au trio), voyageuses (France, Espagne, Allemagne, Autriche, Japon, Maroc) et qui prennent le temps nécessaire aux rencontres.
Après une petite forme contemporaine foraine (Jaleo, Le Triangle, Rennes, 2007), elle créé Sheʼs mine dans le cadre du Sujet à Vif (festival d'Avignon 2008) suivi d'une tournée internationale ; puis Walking on thin ice (festival Mettre en Scène 2008) ; Rojo (festival Antipodes 2009, Le Quartz, Brest - à l'issue d'une résidence Culturesfrance Hors-les-Murs au Japon), Sirène (festival Antipodes 2010), He matado al príncipe (mon cœur est un océan) - festival Ardanthé 2012, Vanves ; My name is Britney Spears (festival CDC International, Toulouse 2014). Lauréate du programme de résidence de lʼInstitut Français du Maroc, elle y amorce un dyptique : Admirando la cheikha (2014 – festival Temporada Alta, Girona, Espagne) et Btʼnʼbt ! una Carnecineria (2016 – festival CDC International, Toulouse). Les deux pièces suivantes ont en commun le travail autour d'un objet rudimentaire et archaïque, le bâton : Practice Makes Perfect (2017) autour des danses traditionnelles catalanes et provençales et IMAGO-GO (2018), sur la figure de la majorette. IMAGO-GO constitue également le premier volet d'un triptyque autour de communautés féminines à la fois marginales et populaires dont GUÉRILLÈRES (projet lauréat de l'A-CDCN 2021) constitue le second volet. Elle prépare pour l'année 2023 Dioscures, un duo autour des figures mythologiques titanesques et gémellaires, ainsi que RoLL (2024-2025) troisième partie du triptyque sur les communautés féminines.
Elle développe par ailleurs des projets destinés à des publics spécifiques en lien avec un territoire. Ainsi, YOLO (2019) a été créé avec un groupe d'adolescents de la région rémoise, puis est repris ou recréé avec d'autres adolescents dans un dispositif concerté avec les lieux d'accueil (MJC Rodez 2019, projet interrégional Catalogne-Occitanie pour la Biennale de Toulouse 2022). Le Laboratoire Super Wonder All Style rassemble sur plusieurs week-ends une quinzaine de personnes aux styles chorégraphiques très variés lors de laboratoires de recherche fondés sur l'échange, la curiosité et l'émulation. Le projet se conclut par une restitution performative suivie d'un Grand Battle All Style (Toulouse 2019-2022).
[lodudo] producciòn est conventionnée par la DRAC Occitanie - ministère de la Culture depuis 2022. Elle bénéficie également de l'aide du Conseil Régional d'Occitanie dans le cadre du soutien à la création artistique, ainsi que du soutien du Conseil Départemental de Haute Garonne en aide au fonctionnement des associations culturelles.
Marta Izquierdo Muñoz est artiste complice du CDCN La Place de la Danse Toulouse/Occitanie et artiste associée au centre de création L'animal à l'esquena, centre de création Celrà-Gerone (Espagne) depuis 2017, ainsi qu'à l'isdaT et à la scène nationale d'Albi pour la saison 2022/2023.
Inscriptions à partir du 5 décembre (dans la limite des places disponibles)

> Découvrez YOLO de Marta Izquierdo Muñoz dans le cadre La Biennale

du 9 au 20 janvier 2023

La Place de la Danse (Studio)

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Infos pratiques

Intermittent·e·s et demandeur·euse·s d'emploi, des prises en charge sont possibles. Contactez-nous !

Niveau avancé et professionnel

 

Horaires :
10h30 > 12h30
Training du matin
13h30 > 17h30 Atelier / Workshop

 

Tarifs :
180 €
pour les stages " 1 semaine "
300 € pour les stages " 2 semaines "

À noter : les stages " 2 semaines " ne peuvent être scindés et doivent être suivis en intégralité.

 

Inscriptions
IMPORTANT : début des inscriptions, uniquement un mois avant le début du stage. 
Envoyez CV et lettre de motivation à Chloé Ban : c.ban@laplacedeladanse.com