Outils & protocole pour établir une méthodologie

Entre pratiques et observations, nous ferons émerger les questions essentielles quant au « processus » et au sens de l'acte créatif.
Comment développer la matière chorégraphique de chacun·e des danseurs·euse·s en processus de création ?
Parmi les outils souvent utilisés, concernant le mouvement : la répétition, la différenciation, la fragmentation (clean cut), la transposition, la contrainte, la décontextualisation…  En éprouvant certains outils choisis, il s'agira d'avoir la curiosité d'en imaginer d'autres, qui sont ceux, nécessaires au·à la créateur·rice ; au-delà des méthodes, de la forme et du fond, des couleurs et des sources, ce sont les identités qui nous intéressent. La signature.
Nous voyagerons dans les prémisses de l'idée, du désir, du message, du conflit ou tout autre manifestation consciente qui s'évoque en démarrant le processus de création.
Comment être pleinement là, dans un élan qui porte et tend, mais qui ne connaît pas forcément son objectif à l'avance ?
Comment aborder les questions de temps et d'espace ? D'écriture et de langage ? De dramaturgie pour la danse? Que décide le·la créateur·rice ? Quelle est la part d'improvisation, d'accidents ou d'intuition ?
Afin d'ancrer le processus dans une pleine conscience bienveillante et sincère, nous établirons des protocoles de partage et de dépôt de paroles, ainsi que de corps. Chaque jour, nous assisterons à la présentation d'une œuvre en cours et en l'état, afin d'en valoriser les transformations et l'émergence d'une écriture.
Puis, nous visiterons les notions Créer, Recréer, Modifier et Transcender.

Nous aborderons la pièce Rushing Stillness de Marielle Morales et son processus de création en parcourant les outils et principes d'écriture qui en ont façonné l'identité.  

Programme du cours du matin

 

 

Diplômée du Conservatoire de Bordeaux en 1996, son parcours de danseuse-interprète l'amène à travailler avec des chorégraphes tels que Carmen Werner et Sol Pico (Espagne), Pierre Droulers (Belgique), pour qui elle fut également assistante, Thierry de Mey pour qui elle fut interprète dans le film From Inside, Stefan Dreher, Fré Werbrouk, Michèle Noiret, avec qui elle éprouve la danse-cinéma et pour laquelle elle est assistante depuis 2017, Lise Vachon et Caroline Cornélis, avec qui elle co-crée 3 spectacles pour jeune public. Parallèlement, après un Master en Littérature, elle commence une recherche sur le mouvement, l'anatomie et la physiologie qui l'amène vers les techniques somatiques (BMC, Skinner Releasing, Feldenkrais) qui constituent la toile de fond de son approche pédagogique et créative de la danse.
En 2004, elle crée la Cie Mala Hierba à Bruxelles où elle est installée dorénavant. Ses pièces B.U.RUn gouffre sous l'épauleLe PLi (Le futur n'était pas comme ça) et Rushing Stillness (Prix de la Critique du meilleur spectacle de danse 2017) abordent les thématiques du Temps, de la Persona, les interconnexions, les « entre », les invisibles ; depuis 2018, elle est fascinée et inspirée par le travail scientifique des effets du son sur les matières et sur le corps et les mouvements du son (Cymatique, acousmatique) et crée le solo En Effet !.
Elle se partage entre la création artistique, la pédagogie, la performance et la pratique de la méthode Feldenkrais. Elle est également codirectrice du festival « Danse en Film » de Bordeaux, un festival qui met à l'honneur le travail de danse et du cinéma, leur rencontre et leur dialogue.
Elle est régulièrement invitée à donner des cours et workshops dans des centres de formation, conservatoires, universités (Architecture, Arts et Lettres) en Belgique et à l'international.
du 22 au 26 février 2021

Studio du CDCN

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu