Réflexions et chemins autour de La Belle Humeur (Création 2021)
La crise consiste en ce que l'ancien meurt et que le nouveau ne peut pas naître, dans cet interrègne on observe les phénomènes morbides les plus variés. A Gramsci.

La belle humeur, quant à elle est un terme emprunté à Nietzsche : faire corps avec le monde tel qu'il est dans son déséquilibre...
Il nous a plu de faire côtoyer ces deux aspects : d'un côté quelque chose de presque figé que l'on ne saisit pas ou pas encore, de l'autre un élan. La respiration dans son mouvement « aller-retour » s'est  imposée alors comme un véritable appui car nous y trouvons ces deux aspects dans une dynamique active et quasi obscène de va-et-vient.
La respiration comme mode opératoire permet de faire corps avec notre propre espace et celui qui nous entoure, de relier intérieur et extérieur et soulève différentes problématiques :
- La nature du mouvement / Comment est-il advenu ? Quelles sont ses conditions d'apparition ?
- Habiter les espaces de la respiration / Y trouver des ressources.
- Identifier les motifs lisibles ou à peine tangibles, leurs durées, leur apparition et disparition.
- Observer les processus : le besoin de développer - rester et ne rien modifier - tenter de trouver une autre issue, un parcours / Ouvrir, épaissir un champ lexical et tester comment les écritures cohabitent.

Magali Milian fait ses gammes au conservatoire d'Avignon et au CNDC d'Angers. Romuald Luydlin se forme en Buto avec Sumako Koseki et auprès de maître Kano en théâtre No. Ensemble, ils pratiquent l'aïkido et cultivent différentes approches du corps. Chorégraphes-interprètes ils co-signent petites formes, pièces de groupe, court-métrage, performances, installation sonore, forme concert. Immergés auprès du collectif belge Red Sniper (Patrick Codenys, musicien/ Kendell Geers, plasticien) ils poursuivent ces chemins de traverse puis engagent une collaboration avec le Centre National de Création Musicale/Albi. Leurs pièces présentées sur des scènes de musiques actuelles marquent une étape et aux côtés du guitariste Marc Sens ils ouvrent un nouveau chapitre. Les collaborations avec la rappeuse Casey, le metteur en scène Bruno Geslin, le collectif d'auteurs les Habits Noirs (Caryl Férey, J-B Pouy) et le chorégraphe Alain Buffard jalonnent leurs parcoursArtistes Associés au Théâtre de Nîmes ils ouvrent depuis 2014 divers chantiers protéiformes, et mènent depuis deux saisons une réflexion sur l'interrègne.

Tarif : 180 €

du 6 au 10 décembre 2021

La Place de la Danse (Studio)

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Infos pratiques

Important : merci de présenter votre pass sanitaire* pour accéder aux cours et aux stages.

Intermittent·e·s et demandeur·euse·s d'emploi, des prises en charges sont possibles. Contactez-nous !

Niveau avancé et professionnel

 

Horaires :
10h30 > 12h30
Training du matin
13h30 > 17h30 Atelier / Workshop

 

Tarifs :
180 €
pour les stages " 1 semaine "
300 € pour les stages " 2 semaines "

À noter : les stages " 2 semaines " ne peuvent être scindés et doivent être suivis en intégralité.

 

Inscriptions
Début des inscriptions, un mois avant le début du stage. 
Envoyez CV et lettre de motivation à Chloé Ban : c.ban@laplacedeladanse.com

 

* infos sur le pass sanitaire à retrouver ici