STAGE COMPLET !

Dans mon travail, je combine toujours un aspect très formel, conceptuel, écrit avec une grande ouverture pour l'interprétation et l'apport du danseur-performeur. Pour ce stage je voudrais réinventer ou réécrire mon répertoire des dernières années avec les participant·e·s.
Ensemble nous revisiterons les processus de création de pièces comme :

– Sweat baby sweat (2011) : sur le couple et la lenteur
The dogs are over (2014) : sur le saut, l'épuisement et la répétition
Rule of three (2017) : sur la transformation minimale d'un mouvement,
any attempt will end in crushed bodies and shattered bones (2020) : sur le thème du corps en révolte.

Voici un menu très varié dans lequel les fils rouges sont d'une part la dimension radicale de la physicalité, et d'autre part la proximité avec soi-même. Trouver ainsi une authenticité qui fait davantage apparaître l'humain que le•la danseur•euse.

Jan Martens (1984, Belgique) a étudié à l'Académie de danse Fontys à Tilburg aux Pays-Bas et a achevé sa formation de danse en 2006 au Conservatoire royal d'Anvers (École supérieure Artesis). Depuis 2010, il crée sa propre œuvre chorégraphique qui, chemin faisant, est portée à la scène avec une régularité croissante devant des publics nationaux et internationaux.
L'œuvre de Jan Martens se nourrit de la conviction que chaque corps est en mesure de communiquer et a quelque chose à raconter. La communication directe se traduit par une forme transparente. Son œuvre est comme une retraite où la notion du temps redevient tangible et qui offre de la latitude à l'observation, l'émotion et la réflexion. Pour atteindre cet objectif, il ne conçoit pas tant son propre vocabulaire gestuel, mais travaille et réutilise des idiolectes existants dans un contexte différent afin de permettre à de nouvelles idées d'émerger. Dans chaque nouvelle œuvre, il tente de redessiner la relation entre public et performeur.
En 20/21, Martens se concentre sur la première de any attempt will end in crushed bodies and shattered bones (le 18 juillet 2021 au Festival d'Avignon). Une pièce de groupe pour dix-sept danseur·euse·s âgé·e·s de 15 à 68 ans. Il travaille également sur le solo ELISABETH GETS HER WAY qu'il dansera lui-même (première le 12 juillet 2021 au Julidans).

Tarif : 300 €

Rendez-vous avec Jan Martens dans la saison

> any attempt will end in crushed bodies and shattered bones
Mercredi 13 & jeudi 14 octobre | ThéâtredelaCité

> Stage pour danseur·euse·s 
Réinventer le répertoire (niveau avancé et pro)
Du 22 novembre au 3 décembre 2021

> Danse à la Cinémathèque
Le choix de Jan Martens
Mardi 30 novembre à 21h, Jan Martens présentera le film Home de Fien Troch

> Aparté Jan Martens
Réinventer le répertoire
Vendredi 30 novembre à 18h | Studio du CDCN (chez nous !) | Gratuit

> ELISABETH GETS HER WAY
dans le cadre du Bloom Festival
Samedi 9 avril à 20h30 | l'Escale – Tournefeuille
 

du 22 novembre au 3 décembre 2021

La Place de la Danse (Studio)

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Infos pratiques

Important : merci de présenter votre pass sanitaire* pour accéder aux cours et aux stages.

Intermittent·e·s et demandeur·euse·s d'emploi, des prises en charges sont possibles. Contactez-nous !

Niveau avancé et professionnel

 

Horaires :
10h30 > 12h30
Training du matin
13h30 > 17h30 Atelier / Workshop

 

Tarifs :
180 €
pour les stages " 1 semaine "
300 € pour les stages " 2 semaines "

À noter : les stages " 2 semaines " ne peuvent être scindés et doivent être suivis en intégralité.

 

Inscriptions
Début des inscriptions, un mois avant le début du stage. 
Envoyez CV et lettre de motivation à Chloé Ban : c.ban@laplacedeladanse.com

 

* infos sur le pass sanitaire à retrouver ici